Chroniques de mes études #1

Publié le par La Démone

Voic la "petite" histoire des études de moi :

En 6ème j'ai dit que je voulais devenir professeur de français :

  • Mes camarades ont dit que j'étais folle mais que cela m'irait bien,
  • Mes parents ont dit que je faisais ce qui me plaisait,
  • La conseillère d'orientation que j'avais fait un bon choix, et elle m'a donné le parcours à suivre. Ce que bien sagement j'ai fait :

Un baccalauréat littéraire + Un Deug de Lettres modenes + Une Licence de Lettres modernes.

En licence, j'ai pris une option "Initiation au FLE/S" et j'ai découvert le français langue étrangère/seconde, des études qui permettaient d'enseigner le français dans le monde. Ayant aussi envie de découvrir la vie en Métropole, j'ai choisi d'entamer un master FLE à Toulouse mais je n'ai pas voulu le finir.

  • En 2007 j'ai donc validé mon Master 1 de FLE/S  puis je suis entrée à l'IUFM.

A partir de là tout se corse méchamment. Entre ma vie personnelle et étudiante, plus rien ne va. Et cela n'aide pas à encaisser la réalité du concours. Je n'ai pas été admissible et je suis rentrée à la Réunion.

Je l'ai passé une fois en candidat libre mais sans aucune préparation et je vais être franche, c'était plus pour jeter de la poudre aux yeux de ma famille car je voulais panser mes blessures avant d'avancer.

  • En 2009-2010, je suis retournée à l'IUFM de la Réunion, j'ai renoué avec les études et cela m'a fait du bien de retrouver une vie d'étudiante. Mais nouvel échec et donc nouvelle remise en cause de tout ! Mes professeurs m'ont beaucoup aidé à ne pas abandonner, disant qu'au fil des ans, ils avaient compris que mon défaut c'était mon manque total de confiance en moi à l'écrit. Alors que devant un public, je suis à mon aise avec (presque) n'importe quel sujet. Donc je n'ai pas abandonné malgré les remarques parfois blessantes de ma famille.
  • En 2010-211 : Master 2 FLE/S + Cours Sévigné pour le Capes. Je suis revenue au Master car il y a eu une très jolie réforme ! Le combat n'étant pas assez difficile à remporter, voilà qu'il faut être titulaire ou inscrit en M2, posséder deux certificats (informatique et langue) afin de pouvoir se présenter au concours ! Puisqu'il s'agit d'une année de transition, les certificats ne sont pas obligatoires pour ma session. Et là entre un master, un poste d'assistante d'éducation pédagogique et des cours par correspondance, je trouve le moyen d'être enfin admissible ! J'ai franchement hurlé de joie en voyant mon nom sur la liste, après 4 ans c'est un peu normal je pense.

Donc voilà où j'en étais quand j'ai commencé l'autre blog. Et je vais donc commencer mes chorniques pour arriver à l'heure d'aujourd'hui.

Je finirais sur le fait qu'il ne faut laisser personne vous déstabiliser ! J'ai eu droit à des remarques peu agréables de mon entourage : "Ce n'est peut-être pas fait pour toi, trouve autre chose." ou "Tu as eu tendance à sous-estimer le concours." ou "De toute façon tu n'as pas conscience de la vie car tes parents te payent tout. Tu ne vois pas l'intérêt de travailler et d'arrêter les études." > Que ceux qui ont préparé un concours en le sous-estimant me le dise car je n'en connais pas ! Pour les autres remarques, j'y ai mis un terme en revenant au master FLE/S car concours ou pas, en le validant j'aurais eu de quoi me trouver du boulot. Et puisque mes parents ne me payaient plus les études depuis mon retour au master, c'est moi avec mon poste d'AE qui ais tout payé (soit 2000euros à peu près). 

Publié dans Vdp

Commenter cet article

Mademoiselle B. 06/12/2011 19:38


Je connais malheureusement aussi ce genre de réflexions... et les: "Tu as 25ans, tu ne crois pas qu'il serait temps d'arrêter les études?!" ou encore "Mais pourquoi tu ne prends pas
de remplacement à l'année?!" Ben voyons... comme si on avait le temps de préparer des cours collège-lycée ET préparer le concours ET réussir...


J'ai un parcours sensiblement identique... M1 recherche en lettres... 3 ans de capes de lettres... M2 enseignement... et finalement CRPE cette année... 


Bienvenue dans l'éducation nationale!

Mademoiselle La Démone 08/12/2011 20:09



Mais cela semble évident qu'on doit tout faire et réussir  


Merci ^^ Et vive l'éducation nationale !