Au revoir la gentille patiente

Publié le par La Démone

Je suis polie au téléphone, je sais d'avance quels sont les créneaux horaires dont je dispose, je ne rechigne pas à attendre. Je dis bonjour et au revoir  dans la salle d'attente et à la secrétaire, je m'asseois tranquille et me contente de lire ou de discuter voix basse...

Avec les médecins, j'explique calmement mes symptômes et je les écoute, je me laisse tripoter en serrant les dents. J'attends qu'ils se concertent si besoin, je n'harcèle personne pour un peu d'eau ou parce que cela fait cinq minutes qu'on ne s'est pas occupée de moi. Je suis mes traitements, j'informe qui de droit de ce qui m'arrive, je paye mes consultations, je fais en sorte d'être ponctuelle...

Bref je suis une gentille patiente. Mais là je n'en peux plus !

Outre mes déboires aux urgences, le pompom sur la Garonne, ce fut le secrétariat de l'hospital :

J'appelle pour avoir ma prochaine - et dernière - échographie. Déjà faut les harceler pour qu'il réponde et ensuite une bonne femme m'apprend que je suis largement en retard, qu'elle n'a plus de place ni pour une échographie, ni pour un rendez-vous avec une sage-femme et encore moins un autre gynéco que celui qui me suit actuellement... et elle ose me dire que j'aurais dû m'y prendre à l'avance... Je me suis mordue les lèvres pour ne pas lui balancer toute la rancoeur que j'avais. J'ai raccroché poliment, j'ai appelé mon gynéco qui ne prend aucun appel, donc j'ai laissé un mot à sa secrétaire. Elle me rappelle pour me dire l'avis du gynéco : il est étonné car cela fait un mois qu'on s'est pas vu, le plus urgent c'est donc de venir le voir... Et quand j'ai appelé à chacun de mes retours des urgences en demandant ce qu'il fallait faire ? Il pouvait pas voir que sur mon dossier on n'avait pas de rendez-vous ?! Mais je n'allais pas enguirlander la secrétaire, non j'ai demandé un rendez-vous en faisant en sorte qu'Ange n'est pas à manquer son travail car oui (!) Ange n'hésitait pas à manquer son travail pour qu'on obtienne les rendez-vous au plus tôt... on était trop gentil !

Donc ce soir je m'en vais voir mon gynéco et je l'attends au tournant. Car au vu de ce qui nous est arrivé, j'ai parcouru blogs, sites et forums sur la grossesse, pour m'informer puisque je suis censée déjà tout connaître du déroulement d'une grossesse ! 

Mais la gentille patiente qui prend sur elle, qui demande... ben elle est partie ! C'est une patiente énervée qui va craquer en larmes et en cris s'il le faut mais qui va exiger qu'on tienne compte de ce que son couple ressent ! 

Cela m'exaspère car notre exigence est simple : être informé de tout dès le début. Bons et mauvais scénarios, traitements et opérations possibles, qu'on nous dise tout et si c'était un membre de l'équipe médicale ce serait bien ! On a encore en travers de la george la préposée au repas qui nous ait expliqué l'opération de la GEU ! Entre les carottes et la purée, une dame - très charmante et compréhensive - nous a tout dit sur le déroulement de l'opération et de tout ce qui allait suivre, elle nous a même réconforté pour la suite ! ... Je sais pas pour vous mais pour moi c'est pas normal ! 

Donc merci aux personnes qui sont encore humaines et qui prennent le temps de dire les choses, pour ce qui est de ceux qui vont s'occuper de ma fin de grossesse : je vais devenir une patiente chiante avec un compagnon qui fait peur !

Publié dans Les Grossesses

Commenter cet article